OSER ÊTRE JOYEUX, Profiter de son bien-être les 1, 2 et 3 juillet 2016

Et si les chevaux pouvaient vous aider à ressentir et exprimer votre joie ?

Quelles sont les émotions que vous ressentez le plus souvent ?
Quelles sont celles que vous trouvez « normal » de ressentir ?
En quelles circonstances profitez-vous d’émotions agréables, telles que le bonheur et le contentement ?
Et pendant combien de temps ?

Si vous regardez le déroulement de vos deux dernières semaines : combien de fois avez-vous arrêté de profiter d’un moment agréable pour vous lancer dans autre chose ?

Pour en savoir plus sur cet atelier, télécharger la plaquette PDF

Catégorie :

Description

Dans leur comportement instinctif, les chevaux recherchent les moments de bien-être. Pour ce faire, ils ont développé une compétence « d’agilité émotionnelle » qui est pour nous une grande source d’enseignement. En répondant à la moindre modification de notre comportement, ils nous donnent accès à nos propres émotions.

Entre autres apprentissages, nous vous proposons de vivre, avec eux et entre nous, plusieurs expériences de retour au bien-être, de façon à amplifier vos capacités à profiter des émotions agréables – et à les vivre pleinement.

Lors des exercices avec les autres participants et avec les chevaux vous allez apprendre à :

  • Approfondir la démarche « d’agilité émotionnelle » que nous enseignent les chevaux – et faire le lien avec vos besoins et vos valeurs,
  • Utiliser votre corps comme un outil de perception,
  • Prendre conscience de vos limites physiques, émotionnelles ou psychologiques ainsi que de celles des autres personnes,
  • Distinguer, dans la palette des émotions agréables, celles que vous ressentez plus ou moins facilement,
  • Devenir conscient des comportements habituels que vous mettez en place pour gérer les moments calmes,
  • Identifier les circonstances dans lesquelles il vous est plus facile de ressentir joie et bien-être…

… de façon à pouvoir profiter plus souvent et plus profondément de votre joie et de votre bien-être.